Cas d’usage

Nous avons listé les exemples simples de cas d’usage (liste non exhaustive) où la téléexpertise est pertinente.

Téléexpertise de niveau 1 (TE1)

  • Avis donné sur une question circonscrite sans nécessité de réaliser une étude approfondie de la situation médicale du patient.

Téléexpertise de niveau 2 (TE2)

  • Avis en réponse à une situation médicale complexe après étude approfondie.

Limites de la téléexpertise :

  • liées à l’impossibilité d’examiner le patient
  • liées à la nécessité d’un courrier détaillé du médecin requérant (ATCD, examen clinique, résultats biologiques…)
  • un seul motif simple et précis

La téléexpertise ne répond pas :

  • à une urgence médicale.