Échographie

L’échographie prend de plus en plus de place en médecine générale et ses usages sont quotidiens et multiples :

image de l'article

Principe de fonctionnement :

  • L’échographe :
    • existe en version classique ou portable ;
    • est relié en wifi à l’ordinateur du médecin ;
    • certains produits proposent une sonde connectée à un smartphone ou une tablette.
  • Les données sont exploitées par le logiciel métier pour la rédaction du compte-rendu obligatoire.
  • Les données peuvent être transférées au format pdf ou au format photo.

Côté patient(e) :

  • Aucun intérêt

Côté médecin :

  • Assistant(e) médical(e) :
    • préparation et envoi d’un dossier de téléexpertise à la demande du médecin requérant

En Téléconsultation :

  • Infirmier(e) : intérêt limité
  • pharmacien(ne) : aucun intérêt

En Téléexpertise :

  • La téléexpertise trouve sa place dans la prise en charge coordonnée avec le radiologue
    • Prise en charge plus rapide du patient pour :
      • un nouvel examen échographique réalisé par le radiologue ;
      • une imagerie plus performante (TDM, IRM).
  • Si la téléexpertise est requise, le médecin requérant doit :
    • avoir une messagerie sécurisée capable de supporter des images ;
    • adresser un courrier contenant
      • nom, prénom, date de naissance, N° sécurité sociale du patient et mutuelle ;
      • données cliniques, antécédents, traitements ;
      • description parfaite du lieu anatomique et de l’incidence de l’image ;
      • si possible, vidéo de balayage de la zone qui permet une meilleure pertinence dans l’interprétation à distance.

Côté financier :

  • Coût de l’achat = 12 000 à 70 000€
  • Revalorisation par le forfait structure annuel :
    • Equipements médicaux connectés : 175€
  • Revalorisation par un acte CCAM :
    • Actes ADE de  37,05 à 75,60€
    • Retrouvez tous les actes d’échographie et leur association en médecine générale sur Omniprat.org